Conseils & aliments pour effacer une cicatrice naturellement

Les cicatrices peuvent être le résultat de blessures, de brûlures, d’acné, d’imperfections, de piqûres d’insectes, de varicelle et d’opérations chirurgicales. Elles peuvent ternir votre peau et laisser des marques permanentes sur votre visage et/ou votre corps. Bien que certaines parties du corps ne soient pas visibles, la présence de ces cicatrices sur des zones comme le visage peut être embarrassante et difficile à gérer.

Nous verrons dans cet article quelles sont les différentes phases de la cicatrisation afin de comprendre pourquoi il est important de bien traiter sa cicatrice dès le début du processus.

Nous observerons ensuite quels sont les meilleurs aliments pour atténuer et/ou faire disparaître la marque d’une cicatrice.

Les différentes phases de la cicatrisation

1.      La phase d’hémostase

L’hémostase, la première phase de guérison, commence au début de la blessure et l’objectif est d’arrêter le saignement. Dans cette phase, le corps active son système de réparation d’urgence, le système de coagulation sanguine, et forme un barrage pour bloquer le drainage. Au cours de ce processus, les plaquettes entrent en contact avec le collagène, entraînant une activation et une agrégation. Une enzyme appelée thrombine est au centre, et elle initie la formation d’un maillage de fibrine, qui renforce les amas de plaquettes en un caillot stable.

2.      Phase inflammatoire

Si la phase 1 concerne principalement la coagulation, la deuxième phase, appelée phase défensive / inflammatoire, se concentre sur la destruction des bactéries et l’élimination des débris.

Au cours de la phase 2, un type de globules blancs appelés neutrophiles pénètre dans la plaie pour détruire les bactéries et éliminer les débris. Ces cellules atteignent souvent leur pic de population entre 24 et 48 heures après la blessure, réduisant considérablement leur nombre après trois jours. À mesure que les globules blancs partent, des cellules spécialisées appelées macrophages arrivent pour continuer à éliminer les débris. Ces cellules sécrètent également des facteurs de croissance et des protéines qui attirent les cellules du système immunitaire vers la plaie pour faciliter la réparation des tissus. Cette phase dure souvent quatre à six jours et est souvent associée à un œdème, un érythème (rougeur de la peau), une chaleur et des douleurs.

3.      Phase proliférative

Une fois la plaie nettoyée, la plaie entre dans la phase 3, la phase proliférative, où l’objectif est de remplir et de recouvrir la plaie.

La phase proliférative comporte trois étapes distinctes: 1) remplissage de la plaie; 2) contraction des bords de la plaie; et 3) couvrir la plaie (épithélialisation).

Au cours de la première étape, un tissu de granulation rouge foncé et brillant remplit le lit de la plaie de tissu conjonctif et de nouveaux vaisseaux sanguins se forment. Pendant la contraction, les bords de la plaie se contractent et tirent vers le centre de la plaie. Dans la troisième étape, les cellules épithéliales proviennent du lit ou des bords de la plaie et commencent à migrer à travers le lit de la plaie en sautant jusqu’à ce que la plaie soit recouverte d’épithélium. La phase proliférative dure souvent de quatre à 24 jours.

4.      La phase de régénération (maturation)

Pendant la phase de régénération, le nouveau tissu gagne lentement en force et en flexibilité. Ici, les fibres de collagène se réorganisent, le tissu se remodèle et mûrit et il y a une augmentation globale de la résistance à la traction (bien que la résistance maximale soit limitée à 80% de la résistance pré-blessée). La phase de maturation varie considérablement d’une plaie à l’autre et dure souvent de 21 jours à deux ans.

Le processus de cicatrisation est remarquable et complexe, et il est également susceptible d’être interrompu en raison de facteurs locaux et systémiques, notamment l’humidité, l’infection et la macération (locale); et l’âge, l’état nutritionnel, le type de corps (systémique). Lorsque le bon environnement de guérison est établi, le corps travaille de manière merveilleuse pour guérir et remplacer les tissus dévitalisés.

Il est important de noter qu’au-delà de 18 mois, la marque d’une cicatrice est définitive. On pourra donc uniquement jouer sur l’éclaircissement de la cicatrice pour la rendre moins visible avec les 8 aliments que l’on verra en dernière partie.

Comme nous pourrons le déduire, il est donc nécessaire de prendre au sérieux l’entretien de sa cicatrice. Cela passe par plusieurs points expliqués ci-dessous.

Désinfecter correctement la plaie pour éviter les infections

C’est une étape très simple mais nécessaire car comme nous l’avons vu, le processus de cicatrisation est complexe et il ne doit pas être perturbé. Sans désinfection, vous risquez de nuire au bon déroulement du processus de réparation cutanée.

Pour ce faire, vous pourrez vous munir d’un savon naturel et de l’eau, ou également d’un sérum physiologique.

Cette petite action permettra de nettoyer la plaie pour éliminer les corps étrangers.

Protéger et hydrater de manière active

Car désinfecter localement votre peau ne suffit pas, il faudra bien entendu l’hydrater régulièrement avec les bons composés actifs (Voir ci-dessous les 8 ingrédients naturels pour traiter les cicatrices).

La zone concernée devra être recouverte, surtout lors des expositions au soleil car elle ne devra pas être en contact avec les rayons du soleil. Ces derniers pourraient causer une hyperpigmentation.

Pour ce faire, on utilisera naturellement un pansement.

Dans le cadre d’une bonne cicatrisation, protéger et hydrater votre peau servira à :

  • Protéger la peau de toute agression extérieure
  • Eviter les peaux sèches et fragiles
  • Régénérer les cellules activement
  • Eviter l’hyperpigmentation de la peau

Important : lorsqu’une croute se forme, ne la retirez surtout pas ! vous risquerez de faire apparaître de nouvelles marques plus visibles.

Masser localement pour bien cicatriser

Afin de garder toute l’élasticité et la tonicité de la peau, il est important de la masser régulièrement.

Par ailleurs, masser la peau régulièrement permettra de relâcher les tensions, stimuler la circulation sanguine, rééquilibrer l’hydratation et également réduire les impuretés et les toxines.

Voyons ensemble 8 ingrédients actifs extrêmement intéressant pour la bonne cicatrisation de la peau. N’oubliez pas que ces actifs hydratants devront être appliqués en massages réguliers durant plusieurs mois afin d’être efficace ! (Bien entendu, vous n’êtes pas obligés de tous les utiliser 😀)

8 ingrédients naturels pour traiter les cicatrices

1.      Le citron

Les citrons sont riches en composés bioactifs qui présentent des propriétés antioxydantes. Ceux-ci peuvent aider à réduire les cicatrices (qui apparaissent en raison de l’acné, des boutons…) et à réparer votre peau.

2.      Miel

Le miel cru est une thérapie séculaire pour effacer les cicatrices. Il contient des composés bioactifs qui stimulent la régénération des tissus et peuvent aider à traiter les blessures. 

3.      Huile de nigelle

La thymoquinone présente dans l’huile de nigelle permet de prévenir des lésions oxydatives. Elle agit également en tant qu’antioxydant et empêche la peroxydation des lipides membranaires dans les tissus.

Elle devra être diluée avec une autre huile en raison de sa forte concentration en huile essentielle.

4.      Jus d’oignon

Les oignons ont des propriétés anti-inflammatoires et inhibent également la production de collagène, ce qui contribue à atténuer les cicatrices.

5.      Aloe Vera

Le gel d’aloe vera a des propriétés anti-inflammatoires. Il peut contribuer à réduire les irritations et les cicatrices de la peau et favoriser la régénération de nouvelles cellules cutanées.

6.      Huile de tea tree

L’huile de tea tree contient des substances phytochimiques qui peuvent aider à réduire progressivement les cicatrices chirurgicales et les cicatrices d’acné. Elle améliore la circulation sanguine vers la zone touchée et la protège également des infections.

7.      Suppléments en vitamine

Les suppléments de vitamines peuvent contribuer grandement à minimiser les cicatrices du visage. La vitamine E présente des propriétés cicatrisantes. Ces propriétés peuvent aider à inverser les effets des cicatrices d’acné et des imperfections de la peau et lui donner un aspect plus clair avec le temps.

Vous pouvez prendre la dose de suppléments de vitamine E prescrite par votre médecin. Vous pouvez également consommer des aliments riches en vitamines comme les légumes à feuilles vertes, les agrumes, le poisson, les carottes et les avocats.

8.      Huile de lavande

 

L’huile de lavande possède des propriétés antifongiques, anti-inflammatoires et antimicrobiennes. Elle peut aider à combattre toute réaction inflammatoire aux infections de la peau, à guérir la zone affectée et à éliminer les cicatrices au fil du temps.

Conclusion

 

 

close

Recevez 7 recettes beauté avec la nigelle (offert).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *