Infertilité masculine et huile de nigelle

L’infertilité chez l’homme est retrouvée dans 20% des cas d’impossibilité de procréer. Dans les zones industrialisées, ce chiffre tend à augmenter. En effet, notamment dans la plupart des pays développés, les perturbateurs endocriniens sont très présents et ils influencent notre taux hormonal (testostérone notamment).

Nous verrons ci-après que, tout comme chez la femme infertile, il existe plusieurs causes liées à l’infertilité masculine.

L’infertilité peut dans certains cas être combattue, plusieurs paramètres influent sur le risque d’être un homme infertile hormis la génétique comme le stress, l’environnement, les habitudes de vie…

Nous verrons comment l’huile de nigelle peut combattre l’infertilité chez l’homme, et à travers quels mécanismes cela se produit.

 

L’infertilité chez l’homme

L’infertilité est l’incapacité d’un couple à obtenir une grossesse après 1 année de rapports sexuels réguliers non protégés. Il s’agit d’une incapacité à se reproduire. Ainsi, on retiendra que l’infertilité ou stérilité chez l’homme est l’impossibilité de procréer du fait d’un défaut de son sperme.

 « La notion d’infertilité concerne un couple sur quatre à sept en France soit près de 15% à 25% des couples désirant procréer. Dans un cinquième des cas, une étiologie masculine exclusive est retrouvée. Dans un tiers, il s’agit d’une cause mixte à la fois féminine et masculine. Un facteur masculin contribue donc à l’infertilité chez 40 à 50% des couples. Ce nombre non négligeable d’hommes consultant pour hypofertilité tend à augmenter du fait de l’émergence de pathologies, autrefois dépistées et traitées lors de l’examen obligatoire du service militaire désormais disparu, à l’âge de procréation situé de nos jours vers 28 ans en moyenne. » [1]

 

Comment fonctionne l’appareil masculin

Les gamètes sont des cellules reproductrices qui contiennent un seul chromosome. Les spermatozoïdes forment ce qu’on appelle les gamètes mâles. C’est avec l’union de deux gamètes de sexe opposé que l’on procréer.

Les organes génitaux sont responsables de la fabrication de ces gamètes, et chez l’homme, ils sont fabriqués dans les testicules.

Concrètement, qu’est-ce qu’un spermatozoïde ?

Un spermatozoïde est une cellule capable de se déplacer. Cette cellule contient la moitié des informations génétiques nécessaires à la conception d’un nouvel individu.

Elle est composée de trois parties :

  • La tête (qui contient le noyau)
  • Le milieu
  • La queue

De la puberté jusqu’à la fin de la vie, les testicules vont produire des spermatozoïdes.

Ainsi, la qualité du sperme influe grandement sur la capacité à procréer car comme nous l’avons vu, c’est dans ce même spermatozoïde qu’il y a la moitié de l’information génétique.

 

Un spermogramme est un examen médical au cours duquel sont analysées différentes caractéristiques du sperme.

 

Normes du spermogramme (OMS)

Source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Ainsi, avec les valeurs présentes sur le spermogramme, il est possible de déterminer si l’individu possède certaines anomalies responsables de l’infertilité masculine.

 

Quels sont les causes de l’infertilité masculine ?

Comme chez la femme, l’infertilité masculine peut être de nature variée.

En effet, l’infertilité masculine peut être due à :

  • L’obstruction des organes génitaux
  • La dilatation des veines qui entourent le cordon spermatique
  • Une ancienne infection
  • Un déséquilibre hormonal
  • Une anomalie génétique.

 

Plusieurs paramètres contribuent au risque d’infertilité masculine :

  • Tabac
  • Traitements anticancéreux
  • Mauvaise alimentation
  • Consommation excessive d’alcool
  • Exposition prolongée aux températures élevées
  • Environnement (pollution, perturbateurs endocriniens)
  • Certaines opérations médicales
  • Antécédents personnels (obésité, diabète, hypertension…)

 

Naturellement, afin de combattre l’infertilité, il faudra réduire au maximum toutes les activités citées précédemment (quand cela est possible).

Nous verrons dans cette prochaine partie que l’huile de nigelle possède des propriétés permettant de lutter naturellement contre l’infertilité. Aussi bien chez l’homme, que chez la femme.

L’huile de nigelle : une solution contre l’infertilité

Tout comme nous l’avons vu dans un précédent article (cliquez ici pour en prendre connaissance), l’huile de nigelle permet de favoriser la tombée enceinte par l’amélioration du fonctionnement des gonades femelles.

Ainsi, après avoir été étudié un efficace stimulant pour la tombée enceinte, il est aussi chez les hommes, un moyen de surmonter l’infertilité.

Qu’est ce que l’huile de nigelle ?

L’huile de nigelle provient des graines de nigelle (appelées aussi graines de cumin noir), ces graines de nigelle sont pressées à froid pour donner cette somptueuse huile.

Les graines de nigelle sont issues de la plante Nigella sativa, une plante herbacée annuelle de la famille des renonculacées.

Les graines de nigelle sont utilisées pour leurs propriétés santé mais aussi beauté. Prise sous forme de cure, l’huile de nigelle permet de lutter contre les maladies saisonnières et les allergies. Elle est très connue en médecine ayurvédique pour diminuer le stress, elle permet cela grâce à ses propriétés sédatives. C’est également une huile qu’on utilise pour prévenir du cancer et des maladies cardiovasculaires.

Elle peut être utilisée sur la peau, l’huile de nigelle est connue pour son action antiacnéique (grâce à sa forte concentration en zinc).

 

 

L’huile de nigelle comme stimulateur d’hormones sexuelles

Une étude [3] a été faite en 2015 sur Nigella sativa et sa potentielle action sur la spermatogenèse et la stéroïdogenèse.

Ainsi, dans cette étude, on étudiera les effets de Nigella sativa sur l’infertilité masculine. Un certain nombre de bases de données électroniques ont été recherchées, à savoir Pubmed, Science Direct, Google scholar et Springer de janvier 2000 à juin 2014 pour cette étude. La recherche s’est limitée uniquement aux articles anglais.

Les résultats de cette étude ont indiqué que la Nigella sativa peut influencer positivement les paramètres du sperme, le sperme, les cellules de Leydig, organes reproducteurs et hormones sexuelles. Le principal mécanisme potentiel repose sur les propriétés antioxydantes de Nigella sativa.

Cependant, d’autres études devraient être effectuées sur le sujet afin d’amener plus de preuves à cette action contre l’infertilité chez l’homme.

 

Selon une autre étude [4] menée en 2019 sur des animaux (rats), la thymoquinone contenue dans l’huile de nigelle permet de lutter contre la baisse de testostérone et de spermatozoïdes induites par la nicotine.

La thymoquinone , un grand principe actif de l’huile de Nigella sativa a montré des avantages pharmacologiques contre diverses maladies alors que la nicotine est un composant actif de la cigarette qui est connu pour être nocif.

Cette étude a été menée pour évaluer les effets d’amélioration de la thymoquinone sur le nombre de spermatozoïdes, la membrane, les mitochondries et la testostérone de rats traités à la nicotine. Les rats ont été randomisés en quatre groupes. De la nicotine (5 mg / kg pc / jour) a été injectée par voie sous-cutanée pendant 30 jours pour induire des effets néfastes sur le niveau de sperme et de testostérone. Les rats ont été nourris de force avec de la thymoquinone (5 mg / kg pc / jour) pendant les 30 jours suivants. Le nombre de spermatozoïdes a été réduit dans le groupe nicotine (26,72 ± 1,64 106 / mL) mais a montré un nombre significativement plus élevé dans le groupe nicotine + thymoquinone  (30,97 ± 0,88 106 / mL; p <0,05).

Les résultats du test d’intégrité de la membrane des spermatozoïdes  positifs ont également montré un pourcentage significativement plus faible dans le groupe nicotine (47,34 ± 0,69% et 75,68 ± 0,90%, respectivement) mais une amélioration notable dans le groupe nicotine + thymoquinone (52,58 ± 1,14% et 79,08 ± 0,74%, respectivement). La concentration de testostérone a montré une élévation dans le groupe nicotine + thymoquinone (7,61 ± 0,51 ng / mL) par rapport au groupe nicotine (5,71 ± 0,15 ng / mL). La thymoquinone a démontré un potentiel d’amélioration contre les effets néfastes de la nicotine sur le nombre de spermatozoïdes, la membrane, les mitochondries et le niveau de testostérone. (51 ng / mL) par rapport au groupe nicotine (5,71 ± 0,15 ng / mL).

 

Sources :

[1] : Jimmy DOMBRAY, prise en charge de l’infertilité masculine par le médecin généraliste, thèse pour le diplôme d’état de docteur en médecine. Université de Lille, 2013.

[2] : Nadjem LAKHDARI, Programmation néonatale de l’infertilité mâle : rôle de la dérégulation de l’expression des microARNs dans l’apoptose des cellules germinales. Thèse de doctorat. Université Paris-Sud, 2013.

[3] : Mahdavi, Reza & Namazi, Javad. (2015). Effects of black seeds (Nigella sativa) on male infertility: A systematic review. Journal of Herbal Medicine. 5. 10.1016/j.hermed.2015.03.002. 

[4] : Rosli, Farah Dayana, Hashim, Noor Hashida, Osman, Khairul, Ibrahim, Siti Fatimah, & Kabir, Nurul. (2019). Ameliorative Effects of Thymoquinone on Sperm Parameters and Testosterone Level of Nicotine-Treated Sprague Dawley Rats. Brazilian Archives of Biology and Technology, 62, e19180039.

 

close

Recevez 7 recettes beauté avec la nigelle (offert).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *