L’huile de nigelle pour les maladies cardiovasculaires

Bien connue des civilisations asiatiques qui l’utilisent pour vivre en bonne santé et longtemps, l’huile de nigelle possède des propriétés incroyables. L’huile de cumin noir est beaucoup utilisée dans différentes médecines du monde pour prévenir des maladies cardiovasculaires, pour prévenir le cancer et les maladies saisonnières.

L’huile de cumin noir est une huile végétale très étudiée par les scientifiques du monde entier. Elle compte plus de 1000 études scientifiques à son actif. Pour en savoir plus sur les études faites sur l’huile de nigelle, nous vous renvoyons sur le site du National Center For Biotechnologie Information.

Voyons ensemble l’impact que cette huile végétale peut avoir sur les maladies cardiovasculaires.

Les maladies cardiovasculaires en constante hausse dans le monde entier

L’OMS a déclaré que les décès dus aux causes cardiovasculaires toucheront d’ici 2030, 23,6 millions de personnes. Il s’agit principalement de patients présentant une dyslipidémie. Les étiologies des maladies cardiovasculaires sont très diverses : HTA, athérosclérose, dyslipidémie.

En France, les maladies cardiovasculaires feraient 150 000 décès par an et seraient la première cause de mortalité chez les femmes.

80% des maladies cardiovasculaires pourraient en effet être évitées par la prévention selon la fédération française de cardiologie.

Comment prévenir les maladies cardiovasculaires ?

Il s’agirait de consommer des bonnes sources de lipides et de faire le plein d’oméga 3 qu’on retrouve en bonne quantité chez les oléagineux, en très grande quantité dans l’huile de foie de morue et la plupart des poissons comme le maquereau ou le saumon. Les oméga 3 sont présents aussi dans certaines huiles, ce qui est le cas de l’huile de nigelle comme nous le verrons après.

Les acides gras permettent de réduire le taux de triglycérides, élasticité des artères.

Réduire le stress  

Réduire son stress, c’est facile à dire, mais comment ?

  • En pratiquant une activité physique régulière
  • En faisant des exercices de cohérence cardiaque (respirations profondes)
  • Consommer des bonnes sources de lipides
  • Avoir des amis
  • Méditation

Il y a plein de manière de réduire son stress, et parmi ces manières prouvées scientifiquement il y a le fait de se faire des amis.

En effet, l’interaction sociale est très importante dans la gestion du stress. Se sentir émotionnellement proche de quelqu’un augmente les niveaux de progestérone, induisant une réduction du stress et de l’anxiété.

Arrêter le tabac   

Le tabagisme est évidemment une variable forte dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Il est entre autres responsable de la détérioration des artères, de l’augmentation artérielle et de l’accélération du rythme cardiaque. Le tabagisme est responsable de près de 73 000 décès annuels en France selon la fédération française de cardiologie.

Dormir 8 heures par nuit   

Comme on le dit souvent, un sommeil de 8 heures par nuit est idéal. en effet, dormir moins de 7 heures par nuit augmente considérablement le risque de développer ou de mourir d’une maladie cardiaque.

Réduire sa consommation de sel   

Selon l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, la consommation de sel par jour serait, d’après une enquête, de 8,7 g chez les hommes, 6,7 g chez les femmes alors que la quantité recommandée par l’OMS (organisation mondiale de la santé) est de moins de 5 g/jour. Cependant, le sel augmente la tension artérielle lorsque les doses ne sont pas respectées.

Ainsi, en jouant sur ces principales variables, le risque de maladies cardiovasculaires sera considérablement plus faible.

Il est également possible de prévenir ces maladies par la phytothérapie pour mettre toutes les chances de son côté, et la nigelle est une plante parfaitement adaptée pour prévenir ces maladies.


La nigelle comme supplément pour prévenir des maladies cardiovasculaires

Qu’est-ce que la nigelle ?

La nigelle est une plante herbacée annuelle de la famille des renonculacées. Nigella étant un genre, nous recherchons l’espèce Nigella sativa (à ne pas confondre avec nigelle de Damas qui peut être toxique) qui est caractérisée par sa grande liste de propriétés pour l’organisme.

Origine 🌎

La nigelle cultivée est rencontrée principalement en Egypte et en Turquie, ainsi qu’en Syrie, en Arabie Saoudite, en Iran, au Pakistan et en Inde. Elle est très rare en Europe (champs du Midi en France) mais se trouve quelquefois dans les jardins. Nigella sativa est largement cultivée à des fins culinaires et médicinales. Les graines, appelées également cumin noir (graine de kalonji), ainsi que l’huile (huile de nigelle) dont elle est issue, ont été utilisées traditionnellement comme carminatif, diurétique, galactagogue et vermifuge.

Propriétés de l’huile de nigelle

  • Augmente la résistance physique mais aussi mentale de l’organisme.

→ renforce le système immunitaire.

  • Anti-inflammatoire.

→ Permet de réduire les blessures chez les sportifs.

  • Intéressante pour la digestion, elle équilibre la flore intestinale et aide à réduire les ballonnements.

→ Apporte un équilibre sein pour se sentir mieux.

  • Amplifie l’énergie vitale et la multiplication des cellules non cancéreuses.

→ Prévient de certains  cancers (foie, poumon, pancréas…)

  • Stimule la concentration, les échanges nerveux.

→ Permet d’améliorer son focus, sa concentration.

  • Combat le stress et l’insomnie.

Réduit la sécrétion de cortisol et permet un meilleur sommeil.

C’est en cela que la nigelle peut être un moyen complémentaire de lutter contre les maladies cardiovasculaires. En effet, en permettant de réduire la sécrétion de cortisol dans l’organisme, l’huile de cumin noir a un effet direct sur le stress, permettant au corps d’être en meilleur équilibre, et notamment, de faciliter un sommeil de qualité.

De plus, la nigelle possède des acides gras non synthétisés par l’organisme (oméga 3) et comme nous l’avons vu précédemment, c’est un acide gras essentiel dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

 

 

Huile de nigelle utilisation

Consommer la nigelle c’est bien, bien la consommer, c’est mieux.

En effet, pour un effet optimal, on recherchera une consommation sous forme de cures de 3 mois maximum pour éviter la dépendance du corps. C’est comme le café, lorsqu’il est trop consommé, ses effets se réduisent.

La nigelle peut se consommer sous forme de graines, d’huile mais aussi de gélules.

Les quantités sont les suivantes :  Pour l’huile végétale * Entre 40 et 80 milligrammes d’huile/kg pdc. * Donc pour un adulte de 70 kg cela fait entre 2,8 et 5,6g par jour. Pour les graines * 500 mg/jour environ – Chez l’enfant de moins de 12 ans, les quantités sont à diviser par deux.

Ainsi, on retiendra globalement 5 ml/ jour (une cuillère à café) pour l’huile de nigelle et 500 g/ jour pour les graines de nigelle.

Voir nos articles scientifiques

 

close

Recevez 7 recettes beauté avec la nigelle (offert).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *